Le golfe de Sagone et sa région



Entre Ajaccio et Cargèse, le golfe de Sagone offre de magnifiques plages à l’embouchure du Liamone. La région est ensuite montagneuse, sauvage et verdoyante. De nombreux hôtels sont là pour accueillir les touristes, très nombreux en haute saison.

Sagone. Marine de Vico, possède une cathédrale en partie ruinée, datant du XIIe siècle et qui a intégré à ses murs de pierres deux menhirs témoins d’une présence préhistorique.

Vico et Tiuccia

Vico est le chef-lieu de cette micro-région. Le village fait face au massif imposant de la Sposata (1420m). Le couvent Saint- François édifié en 1482 fut plusieurs fois restauré. Capitale du Cruzzini, Vico a connu une histoire violente. Ancien fief de la famille Leca, dont le gouverneur génois Spinola fit exécuter les membres en 1459, la région a été de tous temps célèbre pour ses habitants. Que soit des bandits d’honneur (Poli au xixe siècle), des prêtres militants (Mgr Casanelli d’Istria du couvent Saint-François qui prêchait l’abandon de la Vendetta en Corse), François Vico, conseiller du roi d’Aragon…

Tiuccia, au fond du golfe de la Liscia, est une petite station balnéaire, encardrée de deux tours. Sur les hauteurs, s’étagent les villages de la Cinarca et du Cruzzini, deux petites régions verdoyantes un peu oubliées de l’histoire récente de l’île. Elles furent pourtant le fief des seigneurs les plus puissants de Corse. On peut encore, bien guidé, voir les ruines de quelque château des Leca, mais les sacs successifs ont laissé peu de vestiges. C’est entre Vico et la Cinarca que vécurent les derniers comtes de Corse.

Les environs

Guagno les Bains. Le village n’est pas bien grand. Il recèle cependant des thermes connus depuis l’Antiquité où l’on traite les rhumatismes grâce à une eau sulfureuse à 49°.

Soccia. Le village est à 18 km de Vico dans la montagne. C’est de là que l’on part pour le lac de Creno, un des lacs les plus faciles d’accès de l’île aux abords ombragés.

Guagno. Le village de montagne enneigé l’hiver est un cul-de-sac. La route qui le relierait à Corte n’a jamais été ouverte. Le site exceptionnel permet cependant de nombreuses randonnées qui peuvent rejoindre le Cortenais et la Restonica.


Plage de Tiuccia